La méditation

La méditation est un moyen pratique de calmer l’esprit, de faire tomber ses préjugés et de voir ce
qui est présent, ouvertement et clairement. C’est une façon d’entraîner le mental à ne pas être
distrait et pris dans un tourbillon de pensées . Lorsque le mental est silencieux et ne vous
distrait plus, la méditation prend place.

Depuis l’enfance, nous avons appris à examiner ce qui se passe dans le monde extérieur. Personne ne nous a appris à regarder et examiner en dedans. Nous essayons de connaître les autres, tout en restant étrangers à nous-mêmes.

On nous apprend à bouger et à nous comporter dans le monde extérieur, mais on ne nous apprend jamais à rester immobiles et à examiner ce qui est en nous. Lorsque nous apprenons à le faire par la méditation, nous atteignons la plus haute de toutes les joies que l’être humain peut éprouver. Toutes les autres joies du monde sont momentanées, mais celle atteinte par la méditation est immense et éternelle. Ce n’est pas une exagération ; c’est une vérité soutenue par la longue lignée des sages, qui ont atteint l’éveil spirituel.

Le but de la méditation est de vous connaître, d’aller au-delà du mental et d’expérimenter votre nature essentielle, décrite comme pure joie, paix, bonheur, amour inconditionnel et félicité.

Le principal obstacle à la méditation est le mental ou égo qui se dresse entre nous et cette pure conscience. Le mental est indiscipliné. Notre ego aime tout contrôler et il résiste à toute tentative de lâcher-prise. C’est pourquoi de nombreuses personnes s’asseyent pour méditer et ne vivent que des fantasmes. Ils n’atteignent jamais le calme qui caractérise l’expérience de la méditation profonde.

Pratiquer la méditation est très simple. Il s’agit simplement d’être présent. Mais cultiver la tranquillité de l’esprit commence avec le corps. Ainsi, la méditation s’effectue le plus souvent en position immobile. Ensuite, pour faciliter le processus d’apaisement du mental, il est possible de choisir un objet de méditation sur lequel porter son attention: reciter un mantra, être conscient de sa respiration.

Essayez de faire l’expérience de votre respiration d’une manière ouverte et accueillante. Ne la jugez pas. Ne tentez pas de la contrôler ou de la changer. Si une pensée surgit, remarquez-la, soyez ouvert à celle-ci sans vous y attacher ni la développer, et elle passera. Ensuite, revenez à votre respiration. La réaction normale est de réagir à toutes vos pensées, ce qui maintient votre mental occupé et confus.

La méditation  libère le mental . Ainsi, vous commencez à faire l’expérience de qui vous êtes vraiment. Vous éprouvez de la joie et de la satisfaction intérieure. Vous ressentez du soulagement et de la relaxation, et vous trouvez un moment de calme.

Cet état de calme est le fondement de la paix intérieure. Vous pourrez également apprendre à appliquer le principe de la « présence consciente » dans vos activités quotidiennes. Ainsi vous êtes ouvert à ce qui se passe dans votre quotidien et êtes attentif a celui-ci.

La méditation est thérapeutique:  elle conduit à l’équilibre et la stabilité intérieurs et libère des complexes intérieurs, des réflexes inappropriés et des mauvaises habitudes. Au lieu de réagir avec ces réflexes et ces habitudes, vous les portez à votre conscience et leur donnez toute votre attention. Ainsi, ils pourront disparaître au profit de réactions plus équilibrées.

Partager