L’affirmation positive

Enoncer une affirmation positive

 

On me demande souvent comment énoncer une affirmation positive. Celle-ci peut être émise dans le cadre d’un soin, d’un vœu, d’une « prière « ou tout simplement en répétant chaque jour le but que nous voulons atteindre.

Dans le cadre d’un travail sur soi on peut écrire cette intention sur un papier et le tenir entre vos mains 10 minutes par jour en lui envoyant de l’énergie, du magnétisme , du reiki…etc ou répéter cette intention autant de fois qu’on le souhaite. Ce peut être un exercice que vous pouvez pratiquer tous les jours, jusqu’à l’obtention du résultat souhaité.

Pour formuler cette intention ou affirmation positive, il y a quelques règles simples a respecter.

 

Du point de vue de la forme

Ce doit être : une phrase aussi courte que possible, exprimée au temps présent, toujours en positif (sans négations), traitant d’un seul sujet à la fois et qui se termine par des mots-clés.

 

Les différents aspects 

  • Elle doit être aussi courte que possible pour éviter de nous perdre dans les mots et de passer à côté de l’idée principale. Pour formuler notre souhait de façon concise, nous avons besoin de penser, formuler, reformuler, modifier et finalement choisir les mots qui nous paraissent les plus adéquats. Grâce à ce travail, notre intention devient de plus en plus claire et les mots exprimeront exactement ce que nous souhaitons.
  • Exprimer une affirmation au temps présent veut dire que nous devons la formuler comme si l’action, le souhait, était déjà réalisé.

Il faut bien comprendre que c’est toujours le temps présent qu’il faut utiliser et non pas le futur.

Exemple : j’aurai un travail ! Parce qu’en affirmant dans le futur, on peut – peut-être – avoir le travail dans un futur indéfini, dans cette vie ou dans une autre !

Attention, donc, au choix du temps du verbe ! Pour être sûr de ne pas faire une erreur, on utilise aussi les verbes au passé composé ou à la voix passive.

Exemple: si je veux vendre ma moto, je dirai : « j’ai vendu ma moto » ou «ma moto est vendue ». Les seuls verbes qui peuvent être utilisés au temps présent sans risque sont « être » et « avoir » puisqu’ils sont les seuls à exprimer un état de fait et non pas une action en cours.

Pour qu’une affirmation ait un impact aussi rapide que possible sur notre inconscient, il est très bon de toujours ajouter des superlatifs : ma relation avec mon époux/épouse est parfaitement (ou merveilleusement ou fabuleusement, etc.) harmonieuse. La phrase exprimée ainsi apportera un plus énergétique personnel parce qu’en la prononçant ainsi, nous aurons du plaisir.

Vivre dans l’abondance, dans tous les domaines de la vie, est possible et c’est là où notre rôle créateur entre en action : j’accepte que l’abondance existe et que j’ai le droit moi aussi de m’en réjouir.

  • Exprimer une affirmation toujours dans le positif est nécessaire parce que l’utilisation des négations ne fait que renforcer l’ancienne idée parce que notre inconscient ne voit pas les négations. « Je ne fume plus » = « je fume plus ! » Cet aspect est connu dans toutes les techniques qui travaillent avec l’inconscient humain.
  • Traiter d’un seul sujet à la fois est tout aussi important. Quand nous affirmons plusieurs choses dans une même phrase, nous « demandons » que tous ces sujets soient réalisés, matérialisés, simultanément et ils risquent de ne jamais se réaliser. Les choses viennent chacune à leur moment, parce que nous pouvons nous débarrasser de certaines idées plus facilement que d’autres. Bien sûr, nous pouvons « travailler » sur plusieurs sujets le même jour, mais nous aurons une phrase positive pour chacun.
  • Finalement, un dernier aspect : savons-nous en permanence ce qui est bon pour nous ? Sommes-nous sûrs que recevoir ce que nous souhaitons est bénéfique pour nous ? Nous avons probablement tous vécu des moments difficiles qui par la suite se sont révélés positifs, nous avons été contents que cela se soit passé ainsi.

Nous avons droit à l’abondance dans tous les aspects de notre vie et nous avons parfaitement le droit de la demander = l’affirmer.

Pour éviter le risque de recevoir des choses qui ne nous conviennent pas, il est fortement recommandé d’ajouter à la fin de toute affirmation positive les mots-clés : « pour le plus grand bien de tous et en harmonie avec l’Univers ». « Pour le plus grand bien de tous » veut dire que si je reçois ce que j’affirme (travail, maison, compagnon, etc.), cela ne fera de mal à personne et que ce sera bon pour toutes les personnes impliquées. « En harmonie avec l’Univers » veut dire que je permets à l’Univers de « s’impliquer » dans ma vie et de déclencher les énergies nécessaires à la réalisation de mon souhait.

Le fait d’avoir l’intention que les choses se passent de cette façon – ne jamais faire du mal à autrui et recevoir ce que je désire uniquement si c’est bon pour moi – suffit comme motivation pour prononcer systématiquement ces mots-clés en fin de phrase : pour que tout ce passe pour le meilleur pour chacun.

 

Voici une vidéo d’affirmations positives sur la confiance en soi😊😊😊

Partager

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de services tiers pouvant installer des cookies. Confidentialité - Gérer les cookies

Gérer les cookies